Fessenheim : quand l’Etat français se couche devant EDF

Publié le 15 Avril 2017

Fessenheim : quand l’Etat français se couche devant EDF

Les conditions négociées par EDF en échange de la fermeture de la centrale sont inacceptables. En plus d’être vieille et dangereuse, la centrale de Fessenheim est d’ores et déjà amputée de son réacteur numéro 2 depuis près d’un an, puisqu’une anomalie grave y a été détectée. L’arrêt immédiat s’impose donc.....

Publié dans #energie

Repost 0
Commenter cet article