Le plan Causal

Publié le 14 Mars 2017

Image: Google::allevents.in/brussels/introduction-à-la-théosophie-formes-pensées-astrales

Image: Google::allevents.in/brussels/introduction-à-la-théosophie-formes-pensées-astrales

Vous ne trouverez jamais la stabilité et la sécurité intérieures que vous cherchez tant que vous resterez dans la région des sentiments et des émotions : le plan astral. Car dans cette région, le climat, les conditions atmosphériques ne cessent de changer : un moment le soleil brille et vous êtes heureux ; puis arrivent des nuages et voilà la tristesse. Un moment vous aimez, puis un événement se produit et vous n’aimez plus… Dans le plan astral rien n’est jamais ni stable ni sûr. Il est impossible de se passer du sentiment, c’est entendu ; mais n’installez pas là votre résidence et encore moins votre abri. Vous pouvez descendre dans le plan astral pour vous y promener, l’explorer, étudier les agitations et les bouleversements qui s’y produisent, mais n’habitez pas là. Placez votre demeure beaucoup plus haut, au-delà même du plan mental, car le monde des pensées n’est pas non plus parfaitement sûr : combien de fois change-t-on d’opinions au gré de ce que l’on croit être ses intérêts ! Et là encore, que de déceptions ! Pour être en sécurité, vous devez vous élever jusqu’au plan causal*. Jésus conseillait de construire sa maison sur le roc. Ce roc est le symbole du plan causal.

Omraam Mikhaël Aïvanhov

Source : prosveta.fr

Plus : Le plan Causal pouvoir de la pensée

Ce que les humains ont l’habitude d’appeler « pensée » n’est le plus souvent qu’une agitation de l’intellect ; les calculs, les ruminations, les discussions, les controverses…

Publié dans #éveil

Repost 0
Commenter cet article